Question 1: M. Halbwachs, pouvez-vous nous expliquer les raisons qui ont motivé le MTC à modifier le Benchmark Rating de la course principale à quelques jours de cette épreuve ?

BH : Il faut savoir que le MTC avait communiqué les Benchmark Ratings pour les courses de Groupe aux Entraîneurs depuis le 28 janvier 2018. Lorsque les nouvelles directives de la GRA, émises le 29 mars dernier, nous sont parvenues, le MTC a adressé une lettre à la GRA en avril pour exprimer son opposition à une telle démarche concernant les courses de Groupe qui relève des prérogatives du MTC en tant que Racing Organiser. La GRA a accordé une entrevue au MTC le 9 mai après que son Chairman, M. O. K. Dabidin eut été nommé. A cette rencontre où le Président du MTC, M. Kamal Taposeea, l’Administrateur M. Frantz Merven et moi-même étions présents, nous avons évoqué, entre autres sujets, les Directives concernant les Benchmark Ratings. Il fut alors proposé qu’un comité technique comprenant des officiels de la GRA et du MTC se rencontre pour en discuter. Dans cette optique, dès le retour de la délégation de la GRA et du MTC de la Conférence de Séoul, le MTC a adressé un courriel le 23 mai à la GRA donnant des explications accompagnées de tableaux sur les anomalies que pourraient créer ces directives si elles étaient maintenues. Dans ce courriel, nous avions aussi sollicité une nouvelle rencontre avec la GRA. Une correspondance de la GRA nous arrive cependant le 25 mai pour souligner que leurs directives sont « mandatory » et doivent être appliquées à partir du 1er juin, d’où le changement du Benchmark Rating de la course principale de 55+ à 60+.

 

Question 2 : Que compte faire le MTC maintenant ?

BH : Le MTC prône le dialogue et compte poursuivre les discussions avec la GRA pour préciser à nouveau qu’en tant qu’Organisateur des Courses, c’est la prérogative du MTC de décider des Benchmark Ratings et autres conditions des courses.

 

Question 3 : Pourquoi la candidature de Tanjiro a-t-elle été acceptée dans les entrées pour la course de samedi alors que son rating est au dessous de 60 ?

BH : Nous avions compris que pour les courses de Groupe, les chevaux en dessous du Benchmark Rating seraient acceptés si jamais il y avait de la place dans le champ. La directive concernant les courses de Groupe 2 pouvait aussi, à notre avis, être interprétée de cette manière, d’où notre décision de laisser Tanjiro figurer dans les entrées. Lorsque nous avons reçu l’observation d’une écurie que Tanjiro n’était, pas selon elle, autorisé à concourir dans cette course, nous avons demandé des éclaircissements à la GRA qui a confirmé hier que tel était le cas.

 

Question 4 : Le cheval Tanjiro n’est donc pas qualifié pour cette course de Groupe 2 ?

BH : En effet, il ne se qualifie pas et c’est dommage qu’un partant d’une jeune écurie soit éliminé alors qu’il y a de la place dans la course. Il faut se mettre à la place de ses propriétaires qui, en début de saison, avaient un espoir légitime de voir leur cheval concourir dans des courses de Groupe, selon les conditions d’entrée émises par le MTC en janvier 2018. Les tableaux que nous avions envoyés à la GRA démontrent que certaines écuries pourraient être éliminées et ne pas avoir de partants alors que d’autres pourraient être largement représentées.